Description

La Maison Verte de Françoise Dolto

L’œuvre de Françoise Dolto est rendue pérenne en partie, grâce à l’existence, de la Maison Verte qu’elle fonda avec quelques autres en 1979, dans le XVème arrondissement. Par sa prise en compte de la subjectivité de l’enfant hors du champ de la psychiatrie, ce centre offre aujourd’hui une véritable alternative aux politiques de « santé mentale », fondé principalement sur la médicalisation et la stigmatisation des troubles des enfants.

Le film suit la vie de la Maison Verte comme celle d’un personnage à part entière : l’ouverture des portes, l’arrivée des accueillants, puis des enfants avec leurs accompagnants, les différents événements qui ponctuent la journée, les rires, les pleurs, les craintes, les silences signifiants et les paroles qui libèrent, qui apaisent les tensions, qui « soignent ». Le triple objectif de préparation à la séparation, de socialisation et de prévention constitue le fil rouge. Les scènes de vie, les détails qui peuvent paraître insignifiants sont peu à peu décryptés dans la progression du film par les membres de l’équipe, redonnant toute son actualité et sa pertinence aux analyses de Françoise Dolto.

Une production Les Films Grain de Sable
Avec la participation de France Télévisions
Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée
Avec le soutien de la PROCIREP-ANGOA

PRESSE

Fermer le menu
×
×

Panier